On attacha Renki à un piquet, au bout d’une corde très solide.

Le jeune éléphant se mit à se débattre avec énergie, avec furie, il tirait, piétinait sauvagement la terre sous ses lourdes pattes, barrissait à fendre l’âme. Mais le piquet était bien enfoncé, et la corde épaisse.

Renki ne pouvait se débarrasser ni de l’un ni de l’autre.

Alors il entra en rage désespérée, mordant l’air, levant la trompe, barrissant lamentablement vers le ciel. Il s’épuisait en efforts et en cris.

  




<< page précédente    1   2   3   4    page suivante >>