Le bœuf oublié et le bouvier seul

C’est seulement sur le Boeuf qu’il a été capable de rentrer chez lui.
Mais voici que le Bœuf a disparu, et l’homme reste seul et serein.
Le soleil rouge brille haut dans le ciel, tandis qu’il rêve paisiblement.
Et là, sous le toit de chaume, son fouet et sa corde ne servent plus à rien.



Jusqu’ici on avait le sentiment d’avoir quelque chose à faire, une pratique à suivre. Il existait une séparation entre soi et la pratique. Ce dualisme séparait le spirituel du non-spirituel. A ce stade, on fusionne avec la pratique. Ce n’est plus une activité particulière. Elle ne se cantonne plus à la position assise sur un coussin posé dans une pièce particulière. Tout devient méditation.



<< page précédente    1   2   3   4   5   6   7   8   9   10   11    page suivante >>